Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

20 mai 2012 : la bête du Gévaudan {#2}

par Fragal 20 Mai 2013, 17:54 haute-loire

Etape 2 : Saint-Privat d’Allier > Saugues (19 km)

Je me réveille à 4h30 ce dimanche matin. Ces 7 heures de sommeil me suffisent largement (je n’ai pas l’habitude de me coucher à 21h). J'ai mal à peu près de partout, y compris à des endroits que je ne soupçonnais pas de contenir des muscles. J'attends 7h pour prendre mon petit déjeuner, et régler mon "séjour": 30€ environ, pour la nuit, le diner et le petit déj'. Ce n'est pas cher, mais ça dépasse le budget que je me suis fixé…
L'étape du jour n'est pas trop longue. Elle conduit jusqu'au plateau du Gévaudan, en traversant les gorges de l'Allier.
Départ à 7h45 sous un ciel très gris. Je vais très vite enfiler ma cape de pluie (Je ne vais plus la quitter pendant 3 jours). Après 3,5 km, c'est le hameau de Rochegude, avec une chapelle sur un promontoire et un beau panorama sur les gorges de l'Allier en contrebas. Je rencontre Béatrice et Sonia avec qui je vais marcher le reste de la journée. La descente est très glissante et pleine de cailloux, jusqu'à Monistrol d'Allier et son pont Eiffel. Il est 10h30, le temps de faire une pause au relais des Pèlerins. Le patron est un peu furax : une vingtaine de pèlerins dans un café, avec leur cape de pluie ruisselante et leur chaussures boueuses, ça laisse quelques traces… ça fait du chiffre d'affaire aussi.
Après avoir descendu pour traverser l'Allier, il faut… remonter. Le chemin passe devant une chapelle troglodyte (la Madeleine). Puis c'est l'arrivée sur le plateau de la Margeride. Il est largement l'heure du casse-croûte, mais sous cette pluie, pas le moindre petit abris pour la pause déjeuner. Depuis quelques km, des panneaux «Buvette Chez Néné", nous faisait espérer trouver un endroit au sec, mais toujours pas de trace de ce Néné. De guerre lasse, nous nous réfugions contre le mur en bois d’une grange pour avaler debout nos sandwichs.
Finalement vers 14h, on le trouve ce Néné ! Il a transformé son garage, en buvette où assis sur son fauteuil roulant, il propose aux pèlerin café, chocolat, thé, gâteaux, friandises… Un endroit idéal par ce jour pluvieux (c'est d'ailleurs pendant cette pause chez Néné, bien au sec, que la pluie s'est arrêtée de tomber quelques minutes.
Vesr 16h30, Une statue en bois de la bête du Gevaudan nous indique que nous sommes arrivé à Saugues.
Je m'installe au relais de la Margeride. Séchage des chaussures détrempées (bourrées avec du papier journal), lessive, étendage, douche.
Une petite promenade dans la ville, dîner dans une pizzeria (oups, mon budget…) Et retour au gîte pour ma première nuit en "collectivité" dans une chambre à 4 lits.

20 mai 2012 : la bête du Gévaudan {#2}
20 mai 2012 : la bête du Gévaudan {#2}
20 mai 2012 : la bête du Gévaudan {#2}
20 mai 2012 : la bête du Gévaudan {#2}
20 mai 2012 : la bête du Gévaudan {#2}
20 mai 2012 : la bête du Gévaudan {#2}
20 mai 2012 : la bête du Gévaudan {#2}
20 mai 2012 : la bête du Gévaudan {#2}
Credencial dayCredencial day

Credencial day

commentaires

Haut de page