Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

19 mai 2012 : ultréïa ! {#1}

par Fragal 19 Mai 2013, 16:28 haute-loire

Etape 1 : Le Puy-en-Velay > Saint-Privat d'allier (24 km)

Samedi matin, debout à 6h, et près un rapide petit déjeuner à l’hôtel Dike, direction la cathédrale Notre Dame du Puy pour la messe des Pèlerins, qui se termine par la traditionnelle bénédiction des pèlerins. Le prêtre rassemble la cinquantaine de pèlerins qui vont partir ce matin. La majorité part pour une semaine, 3 ont prévu d'aller jusqu'à Santiago, dont un Suisse qui est parti de Genève.
Kathia et Esther m'accompagnent. Nous descendons les 134 marches de la cathédrale, la rue des Tables, la place du Plot où débute la Via Pondiensis, puis la rue Saint-Jacques. Une belle montée par la rue des Capucins, puis à la sortie de la ville, c'est l'heure des au revoir. Beaucoup d’émotion, on se donne rendez-vous le 23 juillet à l'aéroport de Santiago de Compostella. Esther me cueille un bouquet de fleurs des champs, que je glisse entre deux pages de mon guide. Il est 9h environ quand je prends seul la direction de St-Jacques.

Départ de la Via Podiensis, place du Plot, Le Puy-en-VelayDépart de la Via Podiensis, place du Plot, Le Puy-en-Velay
Départ de la Via Podiensis, place du Plot, Le Puy-en-VelayDépart de la Via Podiensis, place du Plot, Le Puy-en-Velay

Départ de la Via Podiensis, place du Plot, Le Puy-en-Velay

Un chemin de terre dans la campagne verdoyante. Il fait beau, avec pas mal de vent. Je suis heureux de vivre cette aventure, de me retrouver dans cet univers minéral et végétal. Je découvre le balisage du GR65. Deux traits rouge et blanc, tout est ok; une flèche blanche vers la gauche ou la droite sous le trait rouge pour indiquer quelle direction prendre à la prochaine intersection, et une croix rouge et blanche pour nous indiquer que ce n’est pas la bonne direction. Pas très difficile à priori, mais cela demande quand même une certaine concentration. On a vite fait, pris par ses pensées (ou à l'absence de pensée que peut procurer la marche), d'oublier de vérifier le balisage, et je ne compte plus les fois ou j'ai dû faire demi tour pour retrouver la bonne voie.

11h30, ma première pause déjeuner sur le camino, dans une «baraque à frites» prés de St-Christophe-sur-Dolaizon. 3,50€ seulement pour un sandwich et une bière (ce sera une exception sur le chemin en France, car les prix sont plutôt salés côté alimentation, les pèlerins étant un peu considérés comme des vaches à lait).

A Saint-Christophe-sur-Dolaizon, après avoir visité l'église, je rempli pour la première fois la poche à eau dans mon sac. Pas très pratique. Le vent a forci. A Montbonnet, visite de la chapelle Saint-Roch, puis petite pause dans le bar du village.

J'arrive vers 16h30 à Saint-Privat d'Allier. Je m'installe au gîte / bar l'Acrobat, réservé la veille. Je m'attendais à dormir dans un dortoir collectif, et je me retrouve seul dans une chambre de 4 lits. Après la douche au savon de Marseille, ma première lessive du chemin, au savon de Marseille aussi. Le fait de voyager léger impose cet exercice quotidien.

19 mai 2012 : ultréïa ! {#1}19 mai 2012 : ultréïa ! {#1}19 mai 2012 : ultréïa ! {#1}
19 mai 2012 : ultréïa ! {#1}19 mai 2012 : ultréïa ! {#1}
19 mai 2012 : ultréïa ! {#1}19 mai 2012 : ultréïa ! {#1}

Chaussés de mes sandalettes, je vais faire un tour dans le village. Je bavarde avec d'autres pèlerins à la terrasse d'un bar, autour d'une bière. Retour à l'Acrobat pour un menu pèlerin pantagruélique (je ne peux pas le finir). Je m'endors à 21h, ce qui est un exploit pour moi qui suis plutôt un couche tard. Plutôt fatigué. En fait, complètement sur les genoux :-)

Credencial Art Credencial Art

Credencial Art

commentaires

Haut de page